Questionnaire sur les comportements alimentaires
Je vis un trouble alimentaire

 

Il est probable que plusieurs questions se bousculent:

«Est-ce que je vis réellement un trouble alimentaire ?»

«Il me semble que je n’ai pas le poids de quelqu’un qui vit une difficulté alimentaire ?»

«Ce que je vis n’est peut-être pas assez grave pour avoir de l’aide ?»

 

Pour vous aider dans votre réflexion, nous vous proposons dans un premier temps de faire la différence entre une préoccupation et une obsession. Plusieurs personnes sont préoccupées par leur apparence ou par l’alimentation, mais le trouble alimentaire se rapproche davantage d’une obsession.

 

Pour bénéficier des services de la Maison l’Éclaircie, il n’est pas nécessaire d’avoir un diagnostic de trouble alimentaire. Les personnes qui utilisent nos services vivent toutes des comportements à risque reliés au trouble alimentaire, sont dans toutes les tranches d’âge et ont des formats corporels tous différents.

 

Lorsqu’on vit des comportements reliés à un trouble alimentaire, plusieurs émotions peuvent être présentes : culpabilité, honte,  solitude, découragement, questionnement, etc. Vous pouvez également sentir un débat à l’intérieur de vous, comme si deux parties étaient constamment en confrontation. L’équipe de la Maison l’Éclaircie vous aidera à voir plus clair dans ce que vous vivez. Nous prendrons le temps de discuter avec vous de vos motivations à entreprendre une démarche, mais également des peurs qui peuvent être présentes. Sachez qu’il est possible de reprendre le pouvoir sur votre vie tranquillement et de vous sentir à nouveau libre.

 

N’hésitez pas à remplir le questionnaire de dépistage ou à téléphoner à la Maison l’Éclaircie afin de discuter de ce qui vous préoccupe et ainsi voir si les services peuvent ou non vous convenir.

 

 

Surtout, vous n’êtes pas seul(e)… la Maison l’Éclaircie est là!